lundi 30 juillet 2018

Le Quizz de l'été volume 4.



















Quatrième épisode (déjà) de notre Quizz estival dont nous rappelons brièvement le principe : identifier un film forcément suave à partir de captures d'écran du dit-film. Au départ il n'y a pas grand monde sur les images mais celles-ci se peuplent au fur et à mesure des jours, à moins évidemment que vous ne démasquiez immédiatement l'inconnu. 

Retour au noir et blanc cette semaine après la couleur de lundi dernier, mais ce qui n'empêche pas de rester bucolique. Un seul titre par proposition, indices mercredi en cas de panne et évidemment tout le monde joue. A vos cellules grises. 


































Quant au Quizz de la semaine dernière, il s'agissait bien entendu de "Call me by your name", démasqué par Kranzler dès lundi ce qui veut dire 3 points pour notre grand gagnant qui est à présent à la tête de 6 points. C'est énorme. 

Quoi qu'on puisse penser de "Call me by your name", que nous évoquions ici même en novembre 2017 soit deux mois avant sa sortie (quel talent), reconnaissons que le film donne des envies de balades à vélo, de couloirs de nage et d'avoir Amira Casar comme maman, ce qui n'est pas si fréquent. 

Il a en tout cas inspiré un Instagram désopilant (non en fait mais rigolo) intitulé "Call me by Monet" qui superpose des images du film à des toiles de Monet. Qui a rarement peint l'Italie mais c'est un détail. 



8 commentaires:

Mirabelle a dit…

L'éclipse, Antonioni?

Valentine Deluxe a dit…

...bon, tant pis si je passe pour une cinglée, mais je tente quand même: Pouic-Pouic!

Kranzler a dit…

Call Me By Your Name est tourné dans la région de Crema, dont le réalisateur est originaire. Il s’agit d’une commodité. Guadagnino a préféré transférer l’action dans un contexte qu’il connaissait.
Le livre n’est concrètement situé nulle part. La ville n’est jamais citée par son nom, simplement désignée par une initiale.

Monet n’a pas peint que des paysages français. Il a immortalisé les rivages de Bordighera. Le roman l’explique très bien. Lisez-le. Vous comprendrez. C’est à la portée du premier venu.

Et donc, n’ironisez pas. Monet a bel et bien peint l’Italie. Donc le film ne comporte à ce sujet aucune inexactitude. Soyez précis, exact, et épargnez-nous de petites saillies injustifiées.

Pour Ira de Fürstenberg, étalez tout votre savoir à loisir. Personne ne vous contredira. Elle n’est rien. Elle n’intéresse personne, et il semble que confondiez parfois suave avec insignifiance et absence de corps. Dommage.

Kranzler.

soyons-suave a dit…

Valentine : :)

soyons-suave a dit…

Kranzler : journée difficile ? "Lisez", "N'ironisez pas", "soyez précis", "étalez", ça fait beaucoup d'injonctions non ? Et relisez notre petit billet (à moins que cela soit au-dessus de vos forces), vous semblez fantasmer beaucoup de choses qui n'y existent pas :)

soyons-suave a dit…

Le principal, reste, bien entendu, l'espoir que tout cela vous ait fait du bien, puisque nous sommes là aussi pour ça.

Nina a dit…

Une " bagarre culturelle" ? Chic! (on se croirait dans "Le masque et la plume) :))

soyons-suave a dit…

Avec mauvaise foi et tout, vous avez vu :) Ah on se donne du mal vous savez...