vendredi 24 juin 2016

Pour le plaisir.


































Soyons-Suave est heureux de vous offrir une Scandale. 

Connaissez-vous Jean-Michel ?

Impossible d'envisager une fin de semaine sans notre cher ami Jean-Michel, qui chaque vendredi, partage avec nous, et le monde, les plus suaves clichés de son album photos. 


































Jean-Michel, 27 ans, sait comment briller lors d'une kermesse médiévale. 

Et maintenant dansons !



Parce qu'il nous semble bien avoir aperçu un peu de lumière entre les nuages aujourd'hui...

Soyons Peplum !


































Célébrons la toge, la tunique et même la serviette nouée. 

La question suave du jour : peut-on s'appeler Martin et réussir dans la vie ?


































Si vous vous êtes déjà un peu adonné aux joies de la généalogie, vous n'êtes pas sans savoir que de tous les patronymes, Martin est de loin le plus répandu et pas uniquement dans l'hexagone. Il faut dire que le Martin fondateur était fort sympathique, Saint Martin étant connu pour avoir partagé son manteau avec un malheureux et contribué à évangéliser la Gaule. Un homme par conséquent habitué au partage et aux actions d'envergure. Un homme dont on comprend qu'il ait inspiré l'état civil. 

Et il semble bien que, malgré son apparente banalité, le nom Martin ne soit en rien un frein à une carrière florissante, à condition de savoir se spécialiser. Car pour des raisons assez mystérieuses, s'il existe bien des Martin célèbres, ils sont souvent les seuls dans leurs catégories. Illustrations : 






































Et si, cependant, il semblerait qu'il n'y ait pas qu'un âne qui s'appelle Martin, nos recherches ont néanmoins confirmé que les Martin sont généralement uniques dès lors qu'ils décident d'être comiques, présentateurs/producteurs ou auteurs de Game of Thrones. 



































Notre théorie se confirme dans le domaine de la musique en la personne de Max Martin, qui est certainement la personnalité célèbre la moins connue du monde. Expliquons ce paradoxe : au départ musicien dans sa Suède natale, Max est devenu presque par accident producteur et depuis 1994, est responsable, en gros, de tout ce que nous pouvons entendre en allumant la radio ou en faisant des courses. 

Et voici, pour le prouver, quelques uns des 22 numéros un derrière lesquels il se cache : 
























Max Martin, qui n'accorde pas d'interview, vit tranquillement en Suède avec son épouse et sa fille et qui vaut en gros 250 millions de dollars, est l'incarnation de ce que nous tentons de démontrer : s'il existe des pelletées de Martin, il n'y en a toujours qu'un qui sort réellement du lot par catégorie socio-professionnelle. 

Et Max est en tout point remarquable, ayant été capable, dans un milieu aussi épouvantable que celui de la musique et depuis plus de 20 ans (ce qui est croches et clefs de fa équivaut à, au moins 5 siècles), d'écrire et produire des concentrés de pop qui ont séduit l'intégralité de la planète. 

22 numéros un, ce n'est pas rien, ce qui le place d'ailleurs en deuxième position des producteurs les plus prospères de tous les temps, juste derrière le mythique producteur des Beatles, George Martin ! 















Suaves visiteurs, sentez-vous à ce stade, si proche de la fin en plus, s'installer un certain malaise ? Ne tentons pas de dissimuler la vérité : contrairement à ce que nous avons écrit, il existe DEUX Martin célèbres dans le même domaine, ce qui laisse à penser que l'univers de la musique est une galaxie à part. 

Voyons cela :



























































































La conclusion s'impose d'elle-même : on peut s'appeler Martin et réussir dans la vie, et c'est encore plus facile si on fait de la musique. 

Que lire ce weekend ?






















Le guide Marabout est notre ami. Il sait tellement de choses...

Les Beatles présentent l'Instant Maillot de Soyons-Suave.




































C'était l'Instant Maillot de Soyons-Suave.

Le Brushing du jour.






















Parce qu'on n'a jamais assez de hauteur, de laque et d'anglaises, revisitons les plus suaves créations capillaires. Et pour cette sept cent trente deuxième édition, Mercedes, notre mannequin cheveux, présente le modèle intitulé "Le tressé-lissé", également appelé dans certains salons "Soyons bi". 

mercredi 22 juin 2016

Pour le plaisir.


















Soyons-Suave est heureux de vous offrir une demande très légitime.

L'Instant Grrr


Et maintenant chantons !



Vous l'avez sans doute déjà aperçue mais bon : d'abord on ne résiste pas à une nouvelle version d'un tube de Burt Bacharach et surtout, frissons inattendus à 2m24 (on ne résiste toujours pas non plus à de belles harmonies) et 2m32 (Chita Rivera !!!). 

La photo mystère du mercredi.


































Ne nous demandez pas ce qui se passe dans cette image, nous n'en avons pas la moindre idée. 

Le Quizz de Marianne : le point et les indices.


































Pour tout vous dire, nous n'avions pas du tout prévu de chercher des indices aujourd'hui, persuadés que le Quizz de Marianne serait démasqué, sous les huées, en deux coups de cuillère à pot. A notre grande grande surprise, il tient et les premières propositions prouvent que nous sommes très loin de la solution. 

Que savons-nous donc à ce jour ? Eh bien tout d'abord qu'il ne s'agit ni de Kim Basinger, Meryl Streep ou Nicole Kidman, pas plus que de Kathleen Turner ou Darryl Hannah. Et permettez-nous d'ajouter que l'inconnue n'évolue pas particulièrement dans la même catégorie que ces actrices, presque toutes primées. 

Comme nous sommes suaves, précisons que si notre jeune femme dans l'ombre est déjà apparue sur nos pages, moins de 5 fois, d'accord, cependant, elle a été lors de ces quelques posts totalement dans la lumière. Et elle est toujours très en activité. Et c'est alors qu'arrivent les indices qui sont au nombre de deux : 

Indice n° 1






















Indice n° 2 :























Franchement, à ce stade, on devrait nous jeter des cailloux tant la solution est à présent limpide et offerte. Non ? Mais si voyons. A vos cellules grises. 

Mais avant de poursuivre, une retouche maquillage...


C'est mercredi : soyons LGBT !

Chaque mercredi, Soyons-Suave propose une tribune aux minorités opprimées, puisque la suavitude passe aussi par le respect et la compréhension. Quelqu'un a dit : "Il faut commencer par s'aimer pour pouvoir aimer les autres", ajoutons "Il faut reconnaître la suavité de l'autre avant de s'attaquer à la sienne". 

C'est donc avec fierté que nous vous offrons un roman lesbien, une moustache et un instant transgenre.