vendredi 24 octobre 2014

Pour le plaisir.



















Soyons-Suave est très heureux de vous offrir une collection presque complète de dentiers pour cheval. 

Connaissez-vous Jean-Michel ?

Impossible d'envisager une fin de semaine sans notre cher ami Jean-Michel, qui chaque vendredi, partage avec nous, et le monde, les plus suaves clichés de son album photos. 






















Jean-Michel, 24 ans, est très content de son stage "customisation". 

Et maintenant dansons !



Si on promet de ne pas oublier que c'est en fait Martha Wash qui chante et non le mannequin payé pour effectuer un playback relativement acceptable, il est tout à fait possible d'apprécier un Black Box de temps à autre... 

C'est vendredi : soyons Peplum !

































Célébrons la toge, la tunique et même la serviette nouée. 

La question suave du jour : Robert Smith peut-il construire un immeuble ?






















Sans nouvelle de Robert Smith ou de The Cure depuis 2008, nous étions un peu inquiets quand à ce que devenait l'homme le plus crêpé des années 80 jusqu'à ce que nous découvrions, effarés, qu'il menait une brillante carrière d'architecte et de designer, qui plus est, couvert de prix internationaux. 

Et il faut dire en s'y penchant d'un peu plus près que Robert ne fait pas que brillamment dessiner des immeubles, il imagine des musées, des bureaux, des sièges de sociétés, des centres d'informations, des gares, des restaurants... Non vraiment, cet homme est un génie. Illustrations : 






















Bon... On nous signale qu'en fin de compte, il ne s'agirait pas de Robert Smith mais d'Odile Decq, à qui nous présentons toutes nos excuses. Et que nous félicitons, évidemment, pour son talent. 























Mais franchement ! C'est troublant, non ? 

Que lire ce weekend ?






















Le guide Marabout est votre ami. Il sait tellement de choses. 

Peggy Lee présente l'Instant Fourrure de Soyons-Suave.


































C'était l'Instant Fourrure de Soyons-Suave. 

Le Brushing du jour.

































Parce qu'on n'a jamais assez de hauteur, de laque et d'anglaises, revisitons les plus suaves créations capillaires. Et pour cette cinq cent quatre vingt dix-huitième édition, Daryl Hannah présente le modèle intitulé "Sirène un jour, sirène toujours". 

mercredi 22 octobre 2014

Pour le plaisir.

































Soyons-Suave est heureux de vous offrir un portrait de famille. 

L'Instant Grrr


Et maintenant dansons !



Personne ne devrait jamais s'en aller dans les roues, même tout seul, même deux par deux...

La photo mystère du mercredi.

































Ne nous demandez pas ce qui se passe dans cette image, nous n'en avons pas la moindre idée. 

La question suave du jour : le photographe californien Austin Young a-t-il un sujet de prédilection ?






































Ayant photographié depuis son arrivée dans le métier en 1985 toute la communauté LGBT et quelques uns de ses membres honoraires, et se définissant lui même comme un artiste "trans media" et "trans culture", on peut affirmer sans peur qu'Austin Young a bel et bien un sujet de prédilection : le suave. 

De toutes les façons il n'était pas nécessaire d'y réfléchir trop longtemps après avoir découvert que sa première exposition s'intitulait "God save the Queen" et qu'il a depuis toujours comme muse la seule et l'unique Jackie Beat. 


































Et ce sera là vraisemblablement le seul et unique majeur vengeur que vous verrez sur Soyons-Suave. 

Mais avant de poursuivre, une retouche maquillage...


C'est mercredi : soyons LGBT !

Chaque mercredi, Soyons-Suave propose une tribune aux minorités opprimées, puisque la suavitude passe aussi par le respect et la compréhension. Quelqu'un a dit : "Il faut commencer par s'aimer pour pouvoir aimer les autres", ajoutons "Il faut reconnaître la suavité de l'autre avant de s'attaquer à la sienne". 

C'est donc avec fierté que nous vous offrons un roman lesbien, une moustache et un instant transgenre.