vendredi 3 juillet 2020

Pour le plaisir.

Soyons-Suave est heureux de vous offrir l'origine de Soyons-Suave, et pourquoi il n'y a pas de "s" à "suave" : un numéro essentiel de "L’OEil du Cyclone" datant du 7 septembre 1996 et que vous pouvez voir ici

Connaissez-vous Jean-Michel ?

Impossible d'envisager une fin de semaine sans notre cher ami Jean-Michel, qui chaque vendredi, partage avec nous, et le monde, les plus suaves clichés de son album photos. 























S'il y a bien une chose que déteste Jean-Michel, 26 ans, c'est changer seul une housse de couette. 

Le vendredi : c'est Scarabées !

Parce que nous n'avons jamais été réellement convaincus de la suavitude des Fab Four, tentons, chaque vendredi, de remédier à cela en parcourant le monde sans pour autant trop nous éloigner de Liverpool.



Où nous redécouvrons (puisque déjà posté en 2013) que les chanteuses d'origines péruviennes peuvent être un peu mélodramatiques. 

Soyons Peplum !



































Célébrons la toge, la tunique et même la serviette nouée !

Le trio du jour.






Parce qu'à trois, c'est aussi bien qu'à deux, sinon mieux, Soyons-Suave vous propose trois preuves que les animaux font souvent n'importe quoi. 

Que lire ce weekend ?























Le guide Marabout est notre ami. Il sait tellement de choses...

Darren Criss présente l'Instant Maillot de Soyons-Suave.






C'était l'instant Maillot de Soyons-Suave. 

Le Brushing du jour.



































Parce qu'on n'a jamais assez de hauteur, de laque et d'anglaises, revisitons les plus suaves créations capillaires. Et pour cette mille quarante et unième édition, Jean Shepard présente le modèle intitulé "The thing that hangs", également appelé dans certains salons gaulois : "Le Truc qui prend". 

mercredi 1 juillet 2020

Pour le plaisir.



































Soyons-Suave est heureux de vous offrir un timelapse.

L'Instant Grrr


Et maintenant chantons !



Si vous parvenez à comprendre comment une ode apparemment premier degré à la masculinité hétérosexuelle peut être aussi queer et camp, n'hésitez pas à nous contacter parce que tout cela nous occupe l'esprit depuis au moins 15 jours. 

La photo mystère du mercredi.



































Ne nous demandez pas ce qu'il se passe dans cette image, nous n'en avons pas la moindre idée. 

La question suave du jour : alors ? Quelles nouvelles ?



































Suaves visiteurs, vous ne pouvez pas savoir à quel point nous sommes heureux d'avoir enterré hier le mois de juin et d'être officiellement entrés en saison estivale, tant cette période dite "du déconfinement" fut pénible et longue. 

Voilà pourquoi nous avons parfois un peu disparu depuis le mois de mai, des absences auxquelles vous êtes malheureusement habitués. Faisons face à la terrible réalité : nous ne retrouverons jamais l'âge d'or en terme de régularité que furent les années 2011, 2012 et 2013, qui culminèrent à 1692 billets quand, année sombre, 2016 ne vous en proposa que 795. 

Si nous ajoutons que le dernier supplément weekend vous fut offert le 5 janvier dernier et qu'il ne parut même pas en 2019, vous êtes en droit de ponctuer ce bilan un poil nostalgique d'un "Vous fatiguez Soyons, voilà tout", qui n'est pas totalement inexact. 









































Après, les changements de rythme de Soyons-Suave sont aussi dus à des changements dans notre vie en dehors de cet espace où il ferait pourtant bon vivre à l'année, changements généralement très heureux, souhaités et bienvenus donc ce discours n'est en rien misérabiliste, au contraire.

Et vous êtes cette fois en droit de vous écrier : "Ah d'accord, nous ne sommes là que pour combler vos moments d'ennuis !" ce qui n'est pas exact et vous le savez mais nous connaissons votre côté parfois taquin.

Anyway, si nous sommes ravis d'être aujourd'hui le 1er juillet, c'est surtout parce que cette date annonce l'arrivée, dès lundi prochain, de "Soyons-Suave en vacances" qui est un changement que nous adorons, même si paradoxalement, cela nous fait passer en rythme quotidien.





































Alors ? Pour revenir au point de départ : quelles nouvelles ? Eh bien préparez-vous comme chaque année à la même période à dire au revoir à Jean-Michel, aux strings et aux brushings mais préparez surtout vos bagages et vos maillots.

Dès lundi nous partons tous ensemble en vacances. Chouette, non ? 

Mais avant de poursuivre, une retouche maquillage...


C'est mercredi : soyons LGBT !

Chaque mercredi, Soyons-Suave propose une tribune aux minorités opprimées, puisque la suavitude passe aussi par le respect et la compréhension. Quelqu'un a dit : "Il faut commencer par s'aimer pour pouvoir aimer les autres", ajoutons "Il faut reconnaître la suavité de l'autre avant de s'attaquer à la sienne". 

C'est donc avec fierté que nous vous offrons un roman lesbien, une moustache et un instant transgenre.