lundi 14 juillet 2014

Et maintenant dansons !



Le disco du jour, puisque nous sommes le 14 juillet, pouvait difficilement être autre chose qu'une production Jacques Morali, le cerveau derrière la Ritchie Family, les Village People ou Patrick Juvet, l'homme qui mit au disco ou à la hi-NRJ Cher, Régine, Dalida, Eartha Kitt ou Lova Moore. 

Si vous avez vu ce chef-d'oeuvre qu'est "You can't stop the music", vous connaissez alors sans le savoir l'histoire de ce petit français qui devint un des monstres du disco entre 1974 et 1981 puis de la dance jusqu'à sa mort en 1991, composant plus de 350 titres et récoltant au passage des millions. En 1978, entre deux hits interplanétaires, il créait pour l'actrice Phylicia Allen, qui n'était pas encore la madame Cosby du Cosby Show, un album racontant la vie de Josephine Baker... mais disco. Et tout cela est finalement si évident que nous ne nous demanderons même pas pourquoi...






3 commentaires:

Jérôme (moins anonyme) a dit…

Aaahhh! On se croirait chez Maritie et Gilbert Carpentier!

Anonyme a dit…

Comme elle est foutue !! magnifique: en "live", on dirait un effet spécial ! Les gros culs de la "Pop" actuelle peuvent aller se cacher !!
Pruneauxyz.

roijoyeux a dit…

mieux que Beyonce !