vendredi 20 mai 2016

La question suave du jour : le style cowgirl est-il un rien trop viril ?


































Mesdames, ou messieurs d'ailleurs, si d'aventure il vous venait à l'idée, ce weekend par exemple, de changer un peu d'activités et de partir encadrer un troupeau de bovin dans une vallée encaissée quelconque, vous êtes peut-être arrêtée, surtout si vous attachez une importance signification à votre allure, au look qu'il vous faudra alors adopter. 

On le sait, qui dit cowgirl dit matières résistantes et potentiellement un peu rêches, pantalon bien entendu, chaussures solides et couvre-chef qui tolère peu la fantaisie : on ne galope pas en capeline, c'est ridicule et cela prend le vent. 

Heureusement, certaines ont trouvé un moyen de rendre attrayante la tenue de vachère aussi inspirons-nous des trucs et astuces de nos aînées, afin d'être suave, aussi, au milieu du bétail. 







































Vous l'aurez compris, tout se joue avec la frange, le chemisier ajusté ou brodé, l'ourlet qui s'effiloche, le tandem foulard-gants coordonnés ou, c'est un choix audacieux, la sur-robe finition dentelle avec double boutonnage et noeud. 

Vous vous abstiendrez donc de prendre modèle sur Joan Crawford. Parce que, malgré le foulard lavallière, vous n'avez pas envie, enfin nous le supposons, qu'on vous appelle Roger, ou d'énerver Mercedes McCambridge, ce qui finit toujours mal. 



2 commentaires:

roijoyeux a dit…

hi hi hi :) une belle progression décroissante dans la virilité

soyons-suave a dit…

:)