mercredi 18 mai 2016

La question suave du jour : existe-t-il encore des niches pour un décorateur ambitieux ?






















La décoration d'intérieur ! Voilà bien un monde mystérieux et sans doute difficile, en tout cas pour s'y faire un nom, même lorsqu'on est l'épouse d'un chanteur célèbre. Et c'est sans rapport aucun que nous vous annonçons, avant d'oublier, que vous pourrez retrouver l'intégralité de la collection capsule Sarah Lavoine pour Monoprix au moment des soldes. 

Car enfin, que distingue vraiment un décorateur d'intérieur d'un autre ? Quel chromosome mystérieux permettrait à l'un de choisir sans faillir le guéridon en cuivre martelé qu'il vous faut et à l'autre d'identifier aussitôt la bougie trois mèches parfum "Mousse après l'orage" qui va radicalement changer l'atmosphère de votre boudoir ? 

En toute honnêteté, nous n'avons pas la réponse à la question mais peut-être parce que ce n'est pas la bonne. Et à l'instar de Mike Harrison, ne nous demandons pas "Comment décorer ?" mais "Quoi décorer ?"






















L'histoire est en elle-même fort suave : designer et décorateur, (cliquez et vous irez droit chez lui), Mike Harrison se voit un jour de 2015 appelé à l'aide par un ami comédien. Celui-ci vient de décrocher un rôle à Broadway. Si tout se passe bien, il va jouer pendant des mois mais voilà, il a hérité d'une loge étroite et sordide qui l'entraîne vers les abîmes de la dépression dès qu'il en ouvre la porte. 

Qu'à cela ne tienne, en 5 jours, Mike visite, mesure, fait un peu de shopping et... découvre que les syndicats du spectacle aux Etats Unis sont assez tatillon puisqu'il lui est impossible de faire la décoration lui-même, voire de planter un seul clou pour un accrochage, tout devant être réalisé par les techniciens du théâtre. A partir de consignes claires et de plans précis, Mike décore donc à distance la sinistre loge, le résultat se trouve ci-dessus. Et il ne s'arrête pas là !








































Dans un délire très "Mais pourquoi personne n'y a donc songé avant ?", Mike a depuis, décoré 5 autres loges et est devenu le chouchou de Broadway, surtout depuis l'appel de l'assistant d'une certaine Lupita Nyong'o, star absolue depuis son Oscar dans "12 years a slave" et qui souhaitait une loge confortable qui lui ressemble. 























Même si les photos peuvent parfois donner l'impression qu'il a, en gros, jeté trois tapis et posé deux vases, et le cas échéant une statuette africaine, Mike enchaîne les interviews et les articles dans la presse, et pas seulement spécialisée. 

Son secret, c'est finalement d'avoir trouvé la niche, pouvant qu'il existe encore des lieux intouchés par la grâce de la décoration et qui n'attendent qu'une transformation. Et c'est donc le moment de nous rappeler qu'au deuxième sous-sol de nos locaux, nous possédons un box. Mike, une idée ? 


5 commentaires:

Jérôme (moins anonyme) a dit…

4 tapis, 3 vases, 2 lampes, beaucoup de coussins et un esprit girlie et bientôt votre box sera une suave loge de Broadway!

★Bruno Lucas☆ a dit…

Sophie Ferjani a du souci à se faire !

Le cabinet des rugosités a dit…

Une fumerie d'opium clandestine, je ne vois que ça.. ;))

soyons-suave a dit…

:)

Anatis a dit…

mmh. c'est un box ouvert, et croyez-moi, les copropriétaires n'aiment pas que l'on plaisante avec l'harmonie des façades, fussent-elles au 2d sous-sol.je crains que vous n’ayez encore à chercher quoi décorer.