vendredi 7 novembre 2014

La question suave du jour : que sait-on d'Arlene Hawkins ?

































En 1968, la divine photographe Eve Arnold délaissait un instant Marilyn et Joan Crawford pour une série destinée à l'Agence Magnum et intitulée "Black is beautiful". 

La légende veut que c'est à la suite de la publication de ces clichés que la coupe afro s'imposa, portée devant l'objectif d'Eve par l'ensorcelante et très proud actrice Cicely Tyson, quelque peu plus lissée aujourd'hui. 
































































Cependant, l'incontestable vedette de cette série ne fut pas l'actrice pourtant capillairement visionnaire mais un jeune mannequin de l'agence Grace Del Marco, Arlene Hawkins, dont on peut dire qu'elle éclipsa tout le monde et tous les négatifs. 

Arlene était belle, jeune, elle désirait fonder sa propre marque de cosmétiques. Une chose est certaine, immortalisée par Eve Arnold, elle devint une incarnation de ce "Black is beautiful" auquel la photographe souhaitait rendre hommage. 






































Faites l'expérience, pianotez "coupe afro", "black is beautiful" ou "mode 70" dans n'importe quel moteur de recherche et Arlene apparaît, immédiatement. Elle est sur Pinterest, sur Tumblr, sur Flickr. 

Et pourtant que savons-nous d'elle ? Eh bien rien. Elle serait toujours propriétaire d'un salon à New York, mais est-ce vraiment elle ? Mystère. Et suaves visiteurs, il y a des choses comme cela qui sont très agaçantes. 


1 commentaire:

roijoyeux a dit…

j'ai cherche moi aussi, et en effet cette Arlene est une véritable énigme !!