samedi 22 novembre 2014

C'est samedi : soyons musical !

































Les mp3 du weekend ne sont pas peu fiers de partager avec vous aujourd'hui un de ces petits trésors que nous réserve parfois la face cachée de la musique populaire et qui ne demandent qu'à être exposés une fois découverts. 

Suaves visiteurs, faites donc la connaissance de Genevieve Waite dont il fort possible que vous n'ayez jamais entendu parler, ce qui était, à vrai dire, notre cas, jusqu'à ce que nous tombions sur ceci :



Si les oreilles les plus avisées, et les plus Factory, viennent de s'écrier : "Bon sang, Nico et le Velvet Underground sur Soyons-Suave, qui l'eut cru ?", sachez que cela nous surprend de la même façon. Mais là ne se sont pas arrêtées nos interrogations : qui est cette femme ? qu'est-ce que cette voix ? Mais ne serait-ce pas la pochette d'un album dont nous ignorons tout ? Et vous savez que l'inconnu nous titille toujours, par principes. 

Renseignements pris, il n'était possible de connaître Genevieve Waite qu'à condition d'avoir vu un ou la totalité de ses deux films (allez, trois si on compte les apparitions furtives, mais dans "Myra Breckinridge" tout de même, dans lequel elle devait d'ailleurs tenir, à l'origine, le rôle de Raquel Welsh), de connaître sur le bout des doigts les mannequins qui n'étaient pas Twiggy dans le swingin' London ou la vie sexuelle de John Phillips des Mamas and The Papas. 



































Car Geneveve Waite fut tout cela : une actrice accidentelle dans un succès tout autant accidentel de 1968, dû principalement au fait que son personnage y couchait avec un homme de couleur (oui, un homme noir !), un mannequin un peu côté des années 60 et la troisième épouse de la tête pensante du plus fleuri des quatuors californiens. 

En 1974, les Mamas and The Papas étaient séparés depuis longtemps, Cass Elliott n'allait pas tarder à nous quitter et John composait de la musique de films après s'être relocalisé à New York. Et c'est là, entre une soirée chez Andy Warhol, un dîner avec Mick et Bianca et une virée en compagnie de Warren et Jack que John réalisa soudain qu'il devait faire chanter sa femme. Il composa donc une comédie musicale (qui se joua deux soirs !) et la totalité d'un album, destiné à montrer au monde que la voix de Genevieve possédait la sensualité de Marilyn. 


Savant mélange de ce que John Phillips savait faire de mieux, à savoir des mélodies imparables, du goût prononcé de Genevieve pour les années 30 et 40 (certains morceaux semblent sortis d'un film de Busby Berkeley) et accompagné d'une pochette shooté par Richard Avedon (en ami), l'album "Romance is on the rise" prouva surtout que Genevieve Waite possédait la voix de Betty Boop.

Il s'en vendit au moment de sortie moins de 10 000 exemplaires.























Mais tout cela peut changer. Tout cela doit changer. On ne nous a d'ailleurs pas attendu pour cela puisque "Romance is on the rise", seul album qu'enregistra Genevieve Waite, aujourd'hui disparue de la circulation et âgée de 66 ans, est une de ces curiosités qu'on se transmet avec un sourire entendu, sur l'air de "tu ne connais pas mais c'est génial".

N'est-ce pas, réalisons-nous soudain, exactement ce que nous sommes en train de faire ? Il semblerait bien. 11 titres d'une légèreté étourdissante, plus la reprise de "Femme fatale", pour un weekend aérien, selon les pistes qui apparaissent sur la pochette ci-dessus qui s'agrandit, bien entendu.








Et pour télécharger autant de bonheur au format zip, vous savez comment faire. 

7 commentaires:

★Bruno Lucas☆ a dit…

Alléluia ! Combien de temps s'est écoulé depuis les dernières MP3 du samedi ?
Deux ans ?
Merci !! ;o)

soyons-suave a dit…

Mais quel culot ! Le 13 septembre :)

roijoyeux a dit…

cela me rappelle Cindy Lauper, merci pour le partage de cette étonnante découverte Monsieur Suave !!

Anonyme a dit…

... !? Cindy Lauper ?? Après une opération des amygdales, alors.
Pruneauxyz.

soyons-suave a dit…

Pruneauxyz, nous allons finir par vous convoquer dans notre bureau !

Anonyme a dit…

Allons-bon ! Me voilà pointé du doigt ! " C'EST PAS MOI ! C'EST PAS MOI, M'SIEUR !! Je SUIS INNOCENT !!" !
Pruneauxyz.

soyons-suave a dit…

:)