samedi 7 février 2015

La promenade du weekend.

Puisqu'il n'est pas conseillé de rester un weekend entier entre quatre murs et que l'air frais est en tout point salutaire, "Soyons-Suave Weekend" vous suggère d'aller vous aventurer dans de nouveaux territoires, découvrir d'autres suaves horizons. 

































Les plus fidèles d'entre vous ne seront pas surpris d'apprendre que nous sommes parfois un chouia monomaniaques, que nous adorons les séries (nous ne parlons pas télévision mais répétition d'un même motif) et que nous résistons mal, sauf peut-être ces derniers jours, à l'appel d'un long drink. 

Le Tumblr magnifique "J'arrête de boire" nous comble donc au plus haut point, étant consacré, antithèse parfaite à ce qu'il annonce en titre, à l'alcool ou plus exactement à sa consommation. Vous n'apprendrez donc rien sur la fermentation du houblon ou la distillation de la baie de genièvre mais vous pourrez contempler, en toute sécurité et sans aucune modération, des descentes brutales de single malt ou de Singapore Sling avec l'assurance de ne même pas prendre 0,1 grammes. 







































Inutile de vous dire que le champagne Vicomte de Mouillac est désormais un incontournable lors de la moindre de nos célébrations. 

Ce qu'il y a d'admirablement suave dans "J'arrête de boire", outre la solidité de sa thématique et les heures de plaisir qu'il va vous procurer (d'autant qu'il est toujours férocement en activité), est le savant couscous garni qu'il propose, à l'image de ce qui suit : 



































Mari Wilson ? Louis de Funes ? Ann Miller ? Enfin réunis ? Si nous réfléchissons bien, il n'y a que chez nous que nous n'avions, jusqu'alors, vu ces trois là côte à côte. 

Et si ça ne vous donne pas envie d'ouvrir une bonne bière...


































C'était pour rire bien sûr. Une bière ? Sommes-nous cocasses parfois ! 

Champagne ! Evidemment ! 

4 commentaires:

Jo a dit…

Trinquons au verre salutaire !

Nina a dit…

Mesdames, évitez de tester la fidélité de votre mari auprès de Marilyn: perdu d' avance ! Et le champagne n' est pas le fautif !

Nina a dit…

Et idem pour vous auprès de Georges, malgré l'eau gazeuse ;)

Jo a dit…

"Et le champagne n'est pas le fautif !"
Oui, c'est surtout le fait de tremper le biscuit je pense.