lundi 19 janvier 2015

Pendant ce temps, à Hollywood...

Lynda Carter se sent très fleurs... et peut-être un peu serrée...

2 commentaires:

Jo a dit…

J'attends que le dernier bouton lâche... Mais c'est long...

Anonyme a dit…

c'est peut-être çà une "bombe" : tout peut exploser ou céder d'un instant à l'autre