vendredi 30 janvier 2015

Le Brushing du jour.

































Parce qu'on n'a jamais assez de hauteur, de laque et d'anglaises, revisitons les plus suaves créations capillaires. Et pour cette six cent trentième édition, Barbara Nichols présente le modèle intitulé "Le Crêpé-Lissé". 

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Le " Crêpé-Lissé-Fatigué-De-La-Veille", même! Il faut dire à vos mannequin-cheveux de se coucher plus tôt quand une séance photo est prévue le lendemain, m'enfin !
Pruneauxyz.

Jo a dit…

Y'a un côté choucroute garnie aussi.

Jérôme (moins anonyme) a dit…

L'ensemble est tout simplement magnifique!

Anonyme a dit…

Est-ce que je suis moi aussi mal réveillée ou sous la choucroute de Mercedes se cacherait en réalité Barbara Nichols? Quelque chose dans le sourcil...me dit que...Non?
Celine la saga

soyons-suave a dit…

Nous nous sommes posés la même question Céline :) Mais impossible de trouver la réponse. Un sosie, assurément.

Nina a dit…

Oui, Barbara dans un épisode de "The archer" avec Art Carney . Rôle inspiré par Maid Marilyn dans Batman.

soyons-suave a dit…

Ah Nina, vous nous sauvez, merci. Barbara donc.

Didier a dit…

Oui oui, bien sûr, la toujours classieuse Barbara ! Je l'ai revue hier soir en serveuse de bar délicieusement vulgaire et accueillante (telle qu'en elle-même quoi) dans La Guerre des cerveaux, de Byron Haskin, un de ses derniers films en 1968.

Nina a dit…

Ah, Barbara ! Indispensable dans un beuglant !