vendredi 9 mai 2014

La question suave du jour : mais qui Sharon tripote-t-elle donc ?

















Parce que nous avons parfois du temps (trop de temps peut-être...), il nous arrive de nous lancer dans d’arides recherches à la poursuite de réponses à des questions qui nous tarabustent : comment désosser un lapin ? A quelle heure passe le prochain 47 ? et La doudoune sans manche a-t-elle vraiment un sens ? nous ont, par exemple, permit, il y a peu encore, de passer de bonnes soirées.   

Mais récemment, c'est l'identité du monsieur qui semble intriguer Sharon Tate sur la photo ci-dessus qui nous a accaparé. Jusqu'à hier. Et puisqu'il semble plausible que si cela nous taraude, d'autres doivent l'être tout autant, anticipons de nombreuses heures perdues en vous livrant le fruit de notre enquête : Sharon pointe Dave Draper et c'est dans un film que cela se passe. 


































Ce qui est toujours agréable lorsqu'on cherche on ne sait pas quoi, c'est que souvent, une surprise est au rendez-vous. Film sans grand intérêt dans la vague finissante des "beach movies" du début des années 60, "Don't make waves" fut, par un hasard de distribution, le troisième film tourné par Sharon mais le premier à sortir sur les écrans. 

Et malgré la présence solide au générique de Tony Curtis et de Claudia Cardinale, c'est sur Sharon que la MGM se focalisa, Sharon blonde, Sharon athlétique, Sharon californienne. Mais Sharon loin d'être la seule à la chevelure couleur de soleil, athlétique et californienne. 

































Parce qu'il venait d'être élu monsieur USA et monsieur Univers, Dave Draper eut la possibilité avec d'autres collègues d'égayer les scènes de plages et comme on a pas tous les jours un si beau bébé sur un plateau, il fut également copieusement utilisé pour la promotion. Illustrations :



































Voilà. Tout est à présent fort limpide. Et s'il a aujourd'hui 72 ans, Dave Draper ne tourna jamais plus rien. 

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Tony Curtis a probablement abrégé son existence, et sa colonne vertébrale, de 10 ans au moins en posant pour ce cliché

soyons-suave a dit…

:)

Anonyme a dit…

Ce film méconnu chez nous aura une incidence inattendue! Coppertone et Chevrolet se rueront sur Sharon pour faire d'elle leur égérie mais ils ne seront pas les seuls: Apparaît la Barbie Malibu à l'effigie de Sharon dans le film! la Barbie Malibu-Sharon qui existe toujours et...Fait toujours exploser les ventes!
Celine la saga