mercredi 21 septembre 2016

La question suave du jour : et alors, ces Emmys 2016 ?
















Nous commentons rarement ici-même les diverses cérémonies de prix de la télévision ou du cinéma, qu'elles soient d'ailleurs américaines ou européennes, mais la 68e soirée des Emmy Awards, qui s'est déroulée le 18 septembre dernier, Emmys qui récompensent les meilleures prestations et réalisations du petit écran US, a déclenché dans nos locaux une de ces joies tellement absurdes qu'il convenait de la partager. 

Oui, ce premier paragraphe est étrangement long et compliqué alors disons les choses plus simplement : alors que nous savons qu'un prix remis à une actrice ou un réalisateur ne change strictement rien à notre suave quotidien, le 18 septembre, nous avons tout de même été bêtement heureux, pour les raisons suivantes : 


































Nous aimons d'amour Sarah Paulson et avons été ébahis par sa prestation dans "American Crime Story", alias "OJ Simpson l'a fait". Bien joué Sarah ! 

































Après 4 saisons, on a enfin compris qu'il était devenu impossible de ne pas reconnaître le talent à la limite de la schizophrénie de Tatiana Maslany, qui dans "Orphan Black", joue simplement 8 rôles. 


































On peut être naturellement cerné et tout de même remporter une statuette. Et ce n'est là que l'une des nombreuses particularités de Rami Malek.


































Ru Paul !


































Pour la quatrième fois, Maggie Smith a jugé que 12 heures d'avion pour un bidule savamment plaqué, c'était beaucoup trop. 

Trois regrets cependant : que Ru Paul ne soit pas venu comme ça : 


































Que Rami n'ait pas plus endossé son amour pour les toges et les tuniques : 


































Et enfin qu'on ait encore oublié de nourrir Judith Light : 


































Mais malgré tout cela : quelle belle soirée ! 

1 commentaire:

roijoyeux a dit…

quelle suave soirée plutôt ;)