mercredi 14 septembre 2016

La question suave du jour : Charlie avait-il un ange préféré ?

































Lorsqu'il fit son apparition sur les écrans de la chaîne ABC le 22 septembre 1976, le feuilleton "Charlie's Angels" alias "Drôles de dames" dans l'hexagone (mais était-il besoin de le préciser) représenta aussitôt quelque chose d'assez frais, ne serait-ce que parce qu'il mettait en vedette trois jeunes femmes, à priori à égalité, combattant le crime, ce qui était alors l'apanage de messieurs moustachus ou chauves et occasionnellement en fauteuil roulant. 

Elles étaient jeunes, belles, intelligentes, courageuses, heureuses de travailler pour le mystérieux Charlie, qui en retour leur témoignait une affection légèrement condescendante, sans que jamais il ne soit possible de savoir si, des trois, il n'en préférait tout de même pas une. 

Allons Charlie, était-ce Jill ? Sabrina ? Etait-ce Kelly ? Soyons-Suave a peut-être la réponse. 























Lorsque la série débute, il n'y a en fait pas d'erreur possible, la chouchoute, c'est incontestablement Sabrina, interprétée par Kate Jackson, premier ange choisi et avec un pouvoir décisionnaire certain. La série est pratiquement produite pour elle, elle est liée au producteur Aaron Spelling par un contrat qui lui permet de choisir le titre, le rôle et ses partenaires. 

Elle est d'ailleurs au centre de pratiquement toutes les photos publicitaires. Jusqu'à ce que la machine Farrah Fawcett ne se mette en route. 



















Il suffira d'un an pour que "Drôle de dames" ne devienne un phénomène et Farrah une icone capillaire et un fantasme international. Peu à peu elle gagne le centre du trio, sa gloire éclate et elle décide de partir alors qu'elle a signé un contrat de 5 ans. 

Après négociations, on la laisse s'en aller en échange d'apparitions régulières dans les saisons à venir, ce qui sera toujours un événement pour les fans et un calvaire pour elle. 























L'arrivée de Cheryl Ladd à partir de la saison 2 permet à Kate Jackson de reprendre sa place. Alors bien sûr, on met un instant en lumière la nouvelle venue mais cela ne trompe personne : Kate est toujours aux commandes, telle une Diana Ross voyant partir avec soulagement une Florence Ballard trop envahissante et accueillant à bras ouverts une Cindy Birdson presque transparente. 


















Assises ou debout, il y a toujours moyen de montrer que c'est Kate la préférée, ne serait-ce qu'en rangeant les anges par taille ce à quoi Sabrina gagne toujours. Etait-ce un hasard qu'on ait choisi pour remplacer Farrah une actrice de moins d'un mètre 50 ? Bien sûr que non. 

Pendant deux saisons, Kate Jackson parvient à garder sa place mais voilà, la série l'empêche de tenter sa chance au cinéma. En raison de contraintes harassantes de tournage des Anges, elle doit renoncer au film "Kramer contre Kramer" et laisser son rôle à Meryl Streep. Kate veut tater du 7e art, en 1979, elle s'en va, pour notamment découvrir que son mari préfère les hommes dans "Making love". 


































Tout en souhaitant la bienvenue à Shelley Hack, Jackyn Smith est bien consciente qu'une place s'est libérée dans le coeur de Charlie. Puisqu'il ne peut décemment pas préférer une femme de petite taille décolorée et puisque désormais sa couleur jais l'impose au milieu de trop de blondeur, Jacklyn prend le centre d'assaut. 

Un peu perdue et un peu aussi en manque d'expérience, Shelley retourne vers le mannequinat au bout d'une saison. 



































L'embauche d'une nouvelle brune pour la saison 5 en la personne de Tanya Roberts ne change finalement pas grand chose : Jacklyn est devant, Cheryl un peu sur le côté et Tanya franchement derrière. 

De toutes les façons, la série n'intéresse plus grand monde. Après 5 ans de bons et loyaux services, en 1981, l'agence Townsend ferme ses portes, sur le visage serein de Kelly Garrett : Jacklyn a gagné.   



































En 2006, lors de la cérémonie des Emmy, les téléspectateurs eurent la joie de voir arriver sur le devant de la scène les Anges originaux, 30 ans après la diffusion du premier épisode. Et que découvrons-nous ? Qui a retrouvé le centre ? Kate Jackson, devenue depuis une survivante du cancer et un peu plus asiatique que lorsque nous l'avions quittée. 

Malgré quelques petites transformations, affirmons que Kate Jackson est bien l'ange préféré de Charlie, qui finalement n'a jamais aimé les blondes, quand Aaron Spelling, lui, les adorait. 


5 commentaires:

Lady Cancan a dit…

Article de fond, essentiel, et qui confirme ce que je pressentais depuis trente ans. Merci.

soyons-suave a dit…

lol

★Bruno Lucas☆ a dit…

Qui lui les adorAIT. ;)

soyons-suave a dit…

Mais une fois encore Bruno, de quoi parlez-vous ?

Anatis a dit…

Je n'ai rien compris, sauf la conclusion, mais c'est ce qui importait, non?