vendredi 11 septembre 2020

Entre nous...


 


















Suaves visiteurs, avant toute chose, nous tenons à vous présenter toutes nos plus plates excuses. Il n'était pas du tout dans notre intention de vous abandonner ainsi, lâchement, un 31 juillet. Dans notre esprit le futur était clair et limpide : des vacances savoureuses et attendues, un retour le 15 août et une nouvelle saison de "Soyons-Suave", allez, le 7 septembre au plus tard. 

Naïfs que nous étions et que nous sommes parfois...

Si, rassurez-vous tout de même, tout va bien et notre santé se maintient loin du virus, nous n'avions pas du tout anticipé des bouleversements de notre rythme de vie qui rendent pour l'instant impossible un retour comme à l'accoutumé le lundi, mercredi et vendredi, avec parfois, quand les planètes s'alignent, un supplément weekend. 

Ajoutez à cela que pratiquement sur un coup de tête, nous avons décidé de vendre nos locaux actuels et de partir nous installer dans un espace encore plus suave mais un peu plus isolé. Et tout cela est férocement chronophage, parfois un peu anxiogène et surtout source d'avalanches de cartons et de raz de marée de papier bulle. 

Bref, loin de nous l'idée de cesser toute activité suave. Il nous faut juste trouver la bonne configuration et la fréquence de parution idéale... qui sera toujours plus agréable que l'actuelle puisque nous ne publions plus rien. 

Il est donc fort possible que nous nous retrouvions très vite simplement le weekend, ou pourquoi pas le mardi, jeudi et samedi mais cela est encore incertain. Nous vous annonçons tout cela la semaine prochaine, sans faute. D'ici là soyez suaves. Et évidemment nous vous embrassons. 



6 commentaires:

Chipie IV a dit…

Comme d'habitude, Suave n'a pas payé les fournisseurs et a dû déménager à la cloche de bois, une casquette de tweed fortement enfoncée sur le crâne malgré la température estivale.
En manteau de fourrure (oui), il signe des billets à ordre, fait des promesses, agite des liasses de cinéma sous le nez des créanciers avant de monter à l'arrière de puissantes cylindrées démarrant dans des crissements infernaux.

Enfin du moment que les petits Suave ont pu effectuer leur rentrée... Bien sûr, le masque à l'effigie de Lana Turner, qu'ils prennent du reste pour leur mémé américaine, ne leur a pas facilité la vie, mais tant qu'ils ne toussent pas, les abonnés sont rassurés.

Et bien contents.

Jérôme moins anonyme a dit…

j'imagine trop bien So-su avec sa casquette de tweed et son manteau de fourrure !

Jérôme moins anonyme a dit…

et bon emménagement !

soyons-suave a dit…

Ah ah ah
@Jérôme : il se profile à l'horizon mais Dieu que c'est long :)

Jérôme moins anonyme a dit…

savez-vous déjà où vous allez accrocher vos tableaux au point-de-croix?

Fabrice a dit…

Si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas. Non, pas pour porter les meubles, mais pour éclater le papier bulle...