vendredi 24 mars 2017

Pour le plaisir.



Soyons-Suave est heureux d'honorer le laborieux tri de la canneberge. 

Connaissez-vous Jean-Michel ?

Impossible d'envisager une fin de semaine sans notre cher ami Jean-Michel, qui chaque vendredi, partage avec nous, et le monde, les plus suaves clichés de son album photos. 


































Jean-Michel, 32 ans, comprend enfin la suavitude du macramé. 

Et maintenant dansons !



Une vidéo de Ok Go est toujours réjouissante.

Soyons Peplum !


































Célébrons la toge, la tunique et même la serviette nouée.

La question suave du jour : auriez-vous 5 minutes pour une photo de mode ?



























Mais bien sûr, je n'ai que cela à faire...

Que lire ce weekend ?






















Le guide Marabout est notre ami. Il sait tellement de choses...

L'Instant Fourrure présente le retour de l'Instant Maillot de Soyons-Suave.




































C'était le retour de l'Instant Maillot. Et on en a jusqu'à fin septembre, qu'on se le dise...

Le Brushing du jour.


































Parce qu'on n'a jamais assez de hauteur, de laque et d'anglaises, revisitons les plus suaves créations capillaires. Et pour cette huit cent deuxième édition, Christopher Atkins présente le modèle intitulé "Boucles d'or". 

mercredi 22 mars 2017

Pour le plaisir.


































Soyons-Suave est heureux de vous rappeler qu'il est important de se shavoner les mains. 

L'Instant Grrr


Et maintenant chantons !



C'est idiot mais on ne l'écoute pas pendant quelques semaines et on oublie que Shirley Bassey peut réellement décoller le papier-peint en chantant. 

La photo mystère du mercredi.


































Ne nous demandez pas ce qui se passe dans cette image, nous n'en avons pas la moindre idée. 

Le Quizz de Céline : le point et les indices.






















Suaves visiteurs, permettez-nous de glisser une réflexion en passant : ce n'est pas parce que vous êtes face à une personne visiblement amochée et en sang qu'il s'agit forcément de Mickey Rourke. Nous comprenons évidemment la confusion mais nous vous rappelons que Mickey Rourke, à l'état "naturel", est certes amoché mais sans sang.

Vous comprenez donc que notre invité mystère n'est aucun des noms proposés jusque là, mention spéciale cependant à Dylan Walsh qui, effectivement, aurait pu, mais non. 

Que savons-nous donc, en plus des informations déjà données, à savoir : film que personne n'a vu mais acteur dont on connait le nom ? Eh bien que ce monsieur est toujours en activité et qu'il n'est jamais encore apparu sur nos pages. Et comme nous sommes suave, ajoutons des indices qui sont au nombre de deux : 

Indice n° 1 : 














Indice n° 2 : 
















Voilà ! Ce ne sont peut-être pas nos indices les plus frais mais maintenant tout est limpide, non ? A vos cellules grises. 

Mais avant de poursuivre, une retouche maquillage...


C'est mercredi : soyons LGBT !

Chaque mercredi, Soyons-Suave propose une tribune aux minorités opprimées, puisque la suavitude passe aussi par le respect et la compréhension. Quelqu'un a dit : "Il faut commencer par s'aimer pour pouvoir aimer les autres", ajoutons "Il faut reconnaître la suavité de l'autre avant de s'attaquer à la sienne". 

C'est donc avec fierté que nous vous offrons un roman lesbien, une moustache et un instant transgenre.




Le Brushing du jour.


































Parce qu'on n'a jamais assez de hauteur, de laque et d'anglaises, revisitons les plus suaves créations capillaires. Et pour cette huit cent et unième édition, Angela Lansbury présente le modèle intitulé "Bonjour Monsieur". 

lundi 20 mars 2017

Pour le plaisir.


































Soyons-Suave est heureux de vous offrir un cri dans les chaussettes. 

Le Quizz de Céline.






















Nous nous sentons obligés de dire quelques mots à propos du Quizz de Céline qui, sans cela, risque de provoquer des remous chez nos suaves visiteurs. Ainsi donc, si nous pouvons supposer logiquement que personne n'a vu le film dont est tirée cette capture (vraiment personne, croyez-nous), nous ne doutons pas, par contre que notre invité mystère soit connu de tous. Oublié, peut-être, mais connu.  

Voilà pourquoi nous pouvons légitimement nous demander qui semble en fâcheuse posture mais n'a pas résilié son abonnement à la salle de sports ? Indices mercredi en cas de panne. Un seul nom par proposition et on ne mitraille pas. Evidemment Céline ne joue pas. A vos cellules grises. 

17 fois Cécile Cassard ?











Non, 17 fois Cécile Cassard, ce serait trop. Contentons-nous de 7 fois Hercule contre quelqu'un ou quelqu'un contre Hercule, ce sera déjà hautement satisfaisant. 



On nous signale qu'une erreur se serait glissée dans ce billet... non, nous ne voyons pas...

Cache-cache : saurez-vous retrouver BB dans cette image ?


































Gagné ! Elle était sous ses cheveux !

Et maintenant dansons !



Nous allons finir par créer une nouvelle rubrique parce qu'entre nous, cette obsession "Lesley Gore" ne passe pas. 

Pendant ce temps, à Hollywood...


































Clark est très pipe...

La fin du Quizz d'Ivan et Bruno.























Suaves visiteurs, il n'y avait aucune ironie, pas plus que l'ombre d'une basse flatterie lorsque nous avons écrit la semaine dernière que vous étiez très forts. Même si le film "A letter to three wives" n'est pas une production Metro mais Fox, tous les noms proposés étaient particulièrement futés. Mais ils n'étaient pas Ann Sothern. Parfois, un petit détail fait toute la différence. 

Voilà pourquoi c'est Céline qui voit son nom en noir sur gris cette semaine sur nos pages, Céline que nous ne pouvions imaginer louper ce Quizz et qui ne manquera pas d'ajouter quelques informations essentielles si nous les oublions. Bravo, respect et embrassade. C'est formidable. 























Adapté du roman de John Klempner dont les droits avaient été achetés par la Fox dans les semaines suivant sa parution en 1949, "A letter to three wives" écarte, comme on peut s'en rendre compte, deux femmes par rapport à l'oeuvre originale. Cinq femmes étaient à l'origine concernées par une lettre leur annonçant qu'une amie partait avec l'un de leurs maris. On jugea que ce nombre était trop important, on élimina donc une des protagonistes et on se concentra sur 4. 

C'est en fait peu de temps avant le début réel de la production que Mankievicz, le réalisateur et scénariste, jugea que quatre, c'était encore trop. Avec l'accord de Zanuck, il en supprima donc une seconde et renvoya par la même occasion Anne Baxter qui devait l'incarner et Tyrone Power supposé être son époux. 

Dans la série des rendez-vous qui ne se firent pas, Joan Crawford fut envisagée pour être la voix de la mystérieuse Addie qui s'en va avec le mari volage. C'est finalement Celeste Holm qui fut retenue. Et ne soyons pas triste en pensant au film tel qu'il aurait pu l'être, tel qu'il est, il est déjà suffisamment éclatant de perfection pour qu'on puisse en supporter davantage. 



















Envisagée dès le départ pour être Rita, l'épouse moderne et travailleuse de Kirk Douglas, Ann Sothern pouvait légitimement penser que ce film allait enfin la sortir du personnage de Maisie qu'elle incarnait depuis 1939 à la MGM et qu'elle avait promené dans 10 longs métrages. Bien avant la télévision, la Metro avait découvert l'intérêt des séries et comptait une poignée de personnages récurrents (The thin man, Ma Kettle, Tarzan, Juge Hardy) à laquelle elle consacrait un film tous les ans ou deux ans au maximum.

Si "A letter to three wives" fut un succès public et critique, couronné de deux Oscars (meilleur réalisateur et meilleur scénario adapté), aucun acteur ne fut même nommé pour recevoir une statuette. Pas de vague à surfer pour Ann Sothern qui, déçue, se tourna doucement vers la télévision, aidée dans sa décision par la MGM qui la renvoya après qu'elle eut contracté une hépatite.



































Il est assez déroutant de réaliser qu'avec "A letter to three wives", Ann Sothern a tourné son dernier film important alors qu'il lui reste encore pratiquement 40 ans de carrière devant elle. Comme déjà évoqué, à partir de 1950, elle va être incontournable à la télévision, enchaînant les séries, les shows qui portent même son nom, les guests dans des programmes prestigieux et infiniment populaires comme le Lucy Show de Lucille Ball. 

Mais elle ne fait pas que cela. Ann Sothern, qui a crée sa propre société de production enregistre des disques, chante dans les night-clubs, tourne dans des pièces ou des musicals. En 1974, c'est d'ailleurs sur scène qu'elle reçoit sur le dos un élément du décor et ses vertèbres fracturées l'obligeront à un repos forcé et à une prise de poids dont elle ne se débarrassera jamais.

Voilà pourquoi elle est voluptueuse dans "Les baleines du mois d'août" en 1987, alias "Film à trois femmes très connues" aux côtés de Bette Davis et Lilan Gish. Seule nomination aux oscars pour Ann, battue par Olympia Dukakis (Comment va-t-elle ?)





































Remercions pour finir Ann Sothern et "Letter to three wives" dont les affiches continuent de nous permettre d'améliorer nos langues étrangères et même notre français avec ses deux traductions différentes. 

Et si vous ne savez toujours pas avec qui part Addie, il est GRAND TEMPS de voir cette merveille. Vraiment. Vite. Maintenant. 




Le String de la semaine.

Contrairement aux idées reçues, on peut être suave en string. Chaque lundi, la preuve en image. 


































Et cette semaine, notre ami le String a la barrière. Il ne lui reste plus qu'à trouver la ferme, la grange, le marteau, la cloche, son père, sa mère, ses frères et ses sœurs, oh oh ohhh oh.