lundi 31 décembre 2012

Pour le plaisir
































Soyons-Suave est très heureux de vous offrir une boule disco et de vous souhaiter le plus merveilleux des réveillons. Nous accueillerons 2013 en pensant à vous, suaves visiteurs qui font de Soyons-Suave ce qu'il est. Et nous nous retrouvons mercredi pour débuter cette année. 

17 fois Cécile Cassard ?










































17 fois Cécile Cassard ? Vraiment ? Non, ce serait trop. Contentons-nous de 10 suaves réveillons, ce sera déjà amplement satisfaisant. 

Et maintenant dansons !



950 films, 12000 chansons enregistrées, 80 ans. Asha Bhosle (reprenant ici un succès de Usha Uthup datant de 1978) est notre dernière diva de l'année.  Tous en choeur : "One two cha cha cha". 

Pendant ce temps, à Hollywood...





















Tuuuuut.....

C'est la Saint Sylvestre : soyons musical !






















Suaves visiteurs, vous avez peut-être ressenti un certaine frustration due à l'absence de "Soyons-Suave weekend" le weekend dernier. Ne nous blâmez pas, nous nous sommes retrouvés pris en otage de réveillons tardifs et autres brunchs dominicaux, une ronde de célébrations qui prendra fin ce soir au plus grand plaisir de notre foie. 

Est-ce pour autant que nous vous avons oublié et surtout perdu de vue notre mission d'apporter un peu de suavitude à l'existence : bien sûr que non. Nous sommes là, prêts à affronter cette année finissante et à accueillir celle qui s'annonce. Et comment le faire autrement qu'en musique ? Ce soir, nous lèverons nos verres sur fond de cha cha cha. 




















Parce qu'on ne peut pas éternellement s'agiter sur les Bee Gees et transpirer suavement (c'est à dire à peine une goutte perlant à la tempe gauche) sur du Donna Summer, replongeons dans les délices de cette danse apparue dans les années 50, qui détrônera le mambo avant de succomber aux assauts conjugués de la bossa nova et de la pachanga. 

"Un, deux cha cha cha", voilà finalement tout ce qu'il vous faut savoir pour polir le parquet en compagnie de la personne de votre choix, qui aura simplement pris soin de ne pas juger nécessaire de revêtir une tenue de danseur(se) professionnel(le). Le cha cha cha existait avant qu'on le classe dans les danses de salon, le cha cha cha par conséquent existait avant les robes que même la travailleuse du sexe la plus extravertie trouverait déplacées. 




















Les choses étant bien faites, le Père Noël a déposé au pied de notre sapin un charmant appareil qui permet de convertir en mp3 les vinyles qui dormaient dans nos placards. C'est depuis une semaine une féerie de craquements et de saphir voguant sur d'antiques sillons dans les locaux de Soyons-Suave. 

Terminées ces heures passées à contempler tristement nos 33t longue durée : Georges Jouvin et Jo Moutet, contrairement à ce que l'on peut croire, ne sont pas morts. Quant à Aimé Barelli, il nous salue chaque jour. 



Envolons-nous sur les ailes de la danse et du cha cha cha pour faire de ce réveillon et de cette dernière soirée de 2012 une fête. La compilation "Soyons-Suave accueille 2013", dans laquelle se sont peut-être glissées une rumba ou deux, saura étonner vos amis et vos voisins, dégripper vos pieds et faire tourner les têtes, selon la liste de lectures suivante :

Bob Azzam - Viens à Juan-Les-Pins
Machito - Cocktail for two
Xavier Cugat - One mint Julep
Aimé Barelli - C'est la Mère Michel
Della Reese - Come on a my house
Georges Jouvin - Les deux pieds dans l'eau
Edmundo Ros - What a difference a day made
Carmen McRae - Whatever Lola wants
Perez Prado - Historia de un amor
The De Castros - At last
Eddy Barclays - The kissing dance
Eduardo Ruo - Ciao Ciao Bambina
Asha Bhosle - Cha cha cha
Malando - Me lo dijo Adela (As-tu vu Adène ?)


Et pour télécharger autant de bonheur au format zip, vous savez comment faire, d'autant que le lien, aussitôt bloqué, vient d'être restauré. 
*Dernière minute* les choses se compliquent puisque le lien est de nouveau bloqué en raison d'un problème de copyright sur une chanson de Paul Mauriat (!!!) qui ne figure pas dans le fichier... Nous craignons que cela nous dépasse.
*Nouvelle dernière minute* Nouveau lien... C'est tout de même très agaçant tout cela :)

Le String de la semaine.

Même si l'idée semble impossible, on peut être suave en string. Chaque semaine, la preuve en image. 

















Et cette semaine, notre ami le String a décidé d'être citoyen et responsable. En 2013 il achètera français et c'est vraiment une aubaine qu'Armor Lux fasse aussi des sous-vêtements. 

Le Brushing du jour.

































Parce qu'on n'a jamais assez de hauteur, de laque et d'anglaises, revisitons les plus suaves créations capillaires. Et pour cette quatre cent dixième édition, Catherine Deneuve présente le modèle intitulé "Grand soir", également appelé dans certains salons "J'ai été gâtée pour Noël". 

C'est lundi !

































Et c'est surtout la Saint Sylvestre, l'occasion pour Gene Tierney de vous faire ses adieux. Voilà 130 lundi qu'elle vous accueille et elle a bien mérité un peu de repos. Elle cédera sa place dès lundi prochain à votre nouvelle hôtesse météo, qui piaffe, trépigne et tremble un peu. D'une réputation épouvantable, elle saura cependant vous prouver qu'elle est capable de ponctualité et de fiabilité. Voilà sa résolution pour 2013. Souhaitons donc la bienvenue à Judy Garland. 

Et avant de sortir ce soir, songez simplement à coordonner votre tenue à vos espoirs pour une année plus douce, plus riche et encore plus suave. 

vendredi 28 décembre 2012

Pour le plaisir.

















Soyons-Suave est heureux de vous offrir une petite douceur.

Connaissez-vous Jean-Michel ?

Nous ne présentons plus désormais notre très cher ami Jean-Michel qui, chaque vendredi, partage avec nous, et le monde, les plus suaves clichés de son album photos. 

































Jean-Michel, 20 ans, ne jure plus que par le jeans. 

Et maintenant dansons.



Nous réalisons soudainement que cela fait plus de deux ans que nous n'avons pas reposté ce qui est peut-être la plus belle ode au vendredi et à la suavitude. Erreur réparée. 

C'est vendredi : soyons Peplum !





















Parce qu'il est plus agréable de finir la semaine en tenue légère, célébrons la toge, la tunique et même la serviette nouée. 

La question du jour : une actrice suave se méfie-t-elle vraiment du vert ?

































Il est de notoriété publique que la couleur verte est à proscrire pour tout acteur qui se respecte. Impossible donc d'envisager un total look céladon lorsqu'on s'adonne à l'art dramatique ? Rassurons-nous, cette coutume n'est respectée qu'en France et réservée aux acteurs de théâtre ce qui est déjà nettement moins contraignant. 

Les raisons de cette habitude se perdent dans la nuit des temps (enfin c'est une façon de parler) et s'expliquent de façons fantaisistes : le costume de Molière dans "Le Malade Imaginaire", qui lui fut fatal, aurait été de cette couleur. On justifie également cette interdiction en raison du cyanure autrefois utilisé pour teindre les tissus de scène en vert. On pense également que c'est bêtement parce que le vert reste la couleur la moins flatteuse et la plus difficile à éclairer. 

Quoi qu'il ne soit, on continue sottement à se détourner de ce qui est tout de même la couleur des émeraudes et du Get 27, autrement dit deux bonnes raisons d'être heureux si vous en possédez en quantité satisfaisante. 




































L'actrice hollywoodienne, elle, parce qu'elle n'est pas française et ne fait pas de théâtre se tourne bien volontiers vers cette couleur symbole d'espoir, de nature et éventuellement de troubles gastriques mais là n'est pas le sujet. Elle le choisit même lorsqu'elle n'est pas rousse. Elle le choisit parce qu'elle est libre et ne croit pas aux superstitions.

L'actrice en vert est une femme suave. 

Et maintenant découpons !





















La Paper Doll du vendredi est un peu cuir...

La Motown présente l'Instant Fourrure de Soyons-Suave.























C'était l'Instant Fourrure de Soyons-Suave.

Le Brushing du jour.
































Parce qu'on n'a jamais assez de hauteur, de laque et d'anglaises, revisitons les plus suaves créations capillaires. Et pour cette quatre cent neuvième édition, Carroll Baker présente le modèle intitulé "Le Halo". 

mercredi 26 décembre 2012

Pour le plaisir.


















Soyons-Suave est heureux de vous offrir la joie ineffable d'avoir reçu un presse-agrumes. 

L'Instant Grrr


Pendant ce temps, à Hollywood...





















Julie Andrews nous le confirme : 2013 l'année du noeud.


Ce n'est pas que cela nous gâche chaque 25 décembre mais quelle drôle d'idée tout de même de décéder à Noël... 

La question du jour : et si on relançait le noeud pour la Saint Sylvestre ?






















Alors que Noël est encore là, il est déjà temps de penser à l'autre réveillon. Rien n'est moins suave qu'une tenue improvisée alors qu'à l'extérieur de la villa, le moteur tourne et qu'on vous appelle désespérément. Rien n'est pire que de remettre celle de l'année dernière. 

Pour terminer 2012 en beauté, le noeud nous semble parfaitement indiqué. Il est chic et simple, malgré tout complexe (il faut dire qu'il est noué) et se porte à peu près partout de la tête aux pieds. Il illuminera votre tenue la plus sobre et forcera l'admiration de vous amis qui regretteront de ne pas y avoir pensé avant. Illustrations :

























Il finit si bien une silhouette qu'il semble suavement indiqué pour finir l'année. Il vous reste donc 5 jours pour vous entraîner. Et ne nous dîtes pas que vous n'avez pas un ami navigateur qui peut, le cas échéant, vous aider. 

Cache-cache : saurez-vous retrouver Mia Farrow ?





















Gagné ! Elle était dans le bouillonné jaune et c'était très difficile !